Mes conseils pour réussir l'IEF
La Maison des Enfants 3 - 6 ans, Montessori à la Maison

Mes conseils pour vivre l’IEF avec plaisir!

Ces conseils s’adressent aux mamans désemparées sur la route de l’IEF (l’instruction en famille) mais aussi à les toutes mamans qui débutent et mettent la barre très (trop) haute pour elles ou même pour leurs enfants.

Je suis tellement triste de voir tous ces enfants scolarisés auxquels j’aime demander « est ce que tu aimes l’école? » et que la réponse soit souvent non. Ce sont pourtant des enfants en maternelle! A vrai dire, j’étais également dans ce cas. Je n’ai pas non plus garder plus un incroyable souvenir de mon passage à l’école.

Les enfants ont pourtant naturellement, et ce dès tout petit, cette envie d’apprendre. Vous le vérifier certainement chaque jour avec vos enfants et leurs fameuses questions dès 2-3 ans « c’est quoi ça? » ou même les « pourquoi? » qui démontrent leurs soifs d’apprendre.

Comment a t on pu arriver au stade de dégoûter un enfant de son envie naturelle d’apprendre? Il faut dire qu’ils sont étouffés dès le début par toutes ces obligations dérisoires: savoir découper, savoir se situer dans le temps et j’en passe.  Je vous rassure, il y a de fortes chances qu’à 18 ans votre enfant sache se servir d’un ciseau^^.

On a, avec regrets, oublier les principaux besoins de nos enfants comme le besoin d’apprentissage sensoriel, de répétition, de temps pour assimiler l’apprentissage.

« Les sens sont des organes de « préhension » des images du monde extérieur, nécessaires à l’intelligence. » Maria Montessori

Par le biais de l’IEF, vous avez la chance d’avoir les cartes en mains pour cultiver le bonheur et le plaisir d’apprendre à vos petits élèves.

 

Mais comment?

Voici mes conseils pour toutes les mamans d’enfants en maternelle souhaitant débuter l’IEF:

– Revoir son intention constamment: pour qui je le fais?

– Débuter avec une connaissance de l’enfant et ses facultés

– Pas de programme mais seulement une notion en tête de ce que l’enfant doit connaître à 6 ans

– Ne pas perdre de vue l’apprentissage informel, tout est une occasion de compter (les cailloux, les pétales etc), mais aussi le son des lettres pour l’apprentissage de la lecture.

– Préparer un environnement où l’enfant puisse choisir son travail (c’est dans le choix de son travail que l’enfant développe une réelle concentration)

– Pas de pression, pas de comparaison entre les enfants (de la même famille, ou non!)

– Valoriser les sorties et en profiter pour en tirer de vrais apprentissages

– Avoir la volonté de transmettre le goût du travail et de l’effort

– Ne pas se fixer des objectifs trop élevés ou irréalistes

– Écouter son enfant et l’observer pour fixer son centre d’intérêt (faire des fiches d’observation, cibler le besoin de votre enfant). Par exemple s’il s’amuse à compter vous devez diriger les apprentissages dans ce sens.

– Éviter au maximum de mettre son enfant en échec au risque de le décourager ou d’altérer sa confiance en lui

– Favoriser le concret plutôt que l’abstrait (par exemple: travailler du vocabulaire avec de vrai objet si possible et non toujours sur des fiches)

– Être ordonné et organisé, si vous l’êtes votre enfant le sera également in sha Allah

– Favoriser le travail de la main par des choses simples de la vie pratique pour développer les muscles de la main, mais aussi la pince (les 3 doigts) pour préparer à la tenu d’un crayon par exemple. D’ailleurs vous pouvez cliquez ici pour des idées d’activités Vie Pratique.

Rappelez vous que le meilleur guide en IEF reste votre enfant. Alors apprenez à l’écouter et à l’observer!

Les mamans IEF, si vous avez des conseils à partager pour celles qui débutent, n’hésitez pas à les laisser en commentaires pour en faire profiter tout le monde!

Article précédent Article suivant

Vous aimerez peut-être aussi

4 Commentaires

  • Répondre khaddari 18 août 2015 à 21 h 51 min

    salam Alaykoum, quand vous dites ne pas mettre l enfant en échec, qu entendez vous par là?

    • Répondre OumIsmail 18 août 2015 à 22 h 03 min

      Wa aleiki salam, ne pas lui proposer une activité qu’il n’est pas capable de faire ni même de terminer.

  • Répondre Oum 19 août 2015 à 11 h 26 min

    Salam 3aleykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh Si jamais pour je ne sais quelle raison, on a bloqué l’enfant et qu’il n’a plus envie, il bloque toute réflexion c’est à dire que lorsque quelque chose lui demande de la réflexion il stoppe et ce pendant très longtemps, c’est sûrement dû à manque de confiance en soi, comment l’aider a retrouvé confiance en lui? Barak Allahou fiki d’avance pour tes conseils

    • Répondre OumIsmail 19 août 2015 à 12 h 54 min

      Wa 3aleiki salam wa rahmatullah y wa barakatuhu,

      Pour l’aider à retrouver confiance en lui, il faut développer son sentiment de compétence.
      Comment? il y a plusieurs moyens, déja en le rendant acteur (adapter son environnement, mais aussi en prenant en compte son avis,en lui donnant des responsabilités) Mais aussi si il bloque, commencer par faire avec lui en coopération, lui donner cette impulsion.
      Bien sur aussi on doit l’encourager, (pour des choses bien sur qu’il est capable) »j’ai confiance en ta capacité, tu es capable de.. »
      il peut être intéressant aussi de nommer la difficulté, « cela demande de l’effort, et du temps pour y arrivé »
      Voila okhty en espérant avoir répondu à ta question ))

    Laisser un commentaire

    Please type the characters of this captcha image in the input box

    Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ